QUELLE ATTITUDE AVOIR VIS-A-VIS D’UN SORCIER OU D’UNE SORCIERE ?

L‘attitude à avoir vis-à-vis d’un sorcier ou d’une sorcière ne souffre d’aucune ambiguïté : la vigilance, rester sur ses gardes et prendre ses distances. En vérité, le sorcier ou la sorcière est comme une vipère qui attaquera toute personne qui s’y frotte. Il ou elle vole, détruit et tue, cf Jean 10, 10a.

1-Cas d’un parent sorcier ?

La situation est complexe lorsque le sorcier est un membre de votre famille. S’il s’agit d’un père sorcier ou d’une mère sorcière, la distance à prendre ne fait aucun doute. Sauf s’il y a une démarche sincère du parent à sortir de la sorcellerie. Alors, il se tournera vers un ministère de Délivrance voir vers un pasteur dont les fondements reposent sur Jésus-Christ seul. Par expérience, il est très difficile de voir un adulte accepter renoncer à la sorcellerie mais cela n’est pas impossible.

2- Cas d’un enfant sorcier ?

Mais lorsqu’il s’agit d’un enfant, la situation devient délicate. Un père de famille doit-il s’en séparer ? Ou ira-t-il ? Que faire de lui ? Grâces soient rendues à l’Eternel qui a mis en place des ministères comme MIDEGUEM et qui a formé des ministres spécialisés dans ce domaine. Il revient aux parents de vite se tourner vers ces Ministères de Délivrances selon l’Eternel et ces vrais pasteurs pour la délivrance de leur(s) enfant(s) sorcier(s). 

3- Cas général

Quand une personne sorcière ou une personne méchante cherche à te nuire spirituellement ou physiquement, tu ne commettras pas l’erreur uniquement de te focaliser sur une parole biblique en lien avec l’amour du prochain. Oui, il ne faut pas haïr le sorcier ou la sorcière dans son cœur, car cela est une porte que le diable pourra utiliser. Mais tu dois te méfier de lui, être sur mes gardes vis à vis de lui et de tout ce qui peut venir de lui ou de tout ce que tu veux lui donner ou lui remettre. La prudence s’impose à tous les niveaux.

Si donc, tu te rends compte qu’un ami avec qui tu es familier cherche à te faire du mal ou que ce dernier est désormais un agent des ténèbres « si tu mangeais avec lui auparavant tu dois cesser de le faire ». Un adage dit que « l’on ne peut pas être en présence d’un serpent venimeux et prendre quand même la décision de le caresser ». Aussi, si auparavant, tu lui confiais les secrets relatifs aux différents domaines de ta vie, tu ne le feras plus. Certains Chrétiens « tentent Dieu » au nom d’un certain « héroïsme chrétien ». Ils mangeant ce qui leur est offert par un sorcier ou une sorcière. Ils se disent « que rien ne leur arrivera puisqu’ils sont enfants de Dieu ».  Or, ils avaient reçu l’instruction du Saint-Esprit de ne pas manger ce qui leur a été offerte- MATTHIEU4 :7

Conséquences, malgré leurs prières, ils se retrouvent dans le cercle de la sorcellerie. Le fait d’être « enfants de Dieu » ne fait pas de nous des personnes plus intelligentes que le Saint-Esprit ou des gens plus fort que l’Eternel, même si nous avons l’onction. Nous devons distinguer une nourriture saine et naturelle d’une nourriture spirituelle et démoniaque appelée INTERDIT. Notre vision étant limité seul le Saint-Esprit de Dieu peut faire la différence et nous avertir directement ou indirectement. En effet, face à un interdit, une seule solution, l’ôter, le jeter ou le brûler. Mais, c’est à nous de nous soumettre à sa voix. Ces témoignages ci-après, issus de faits réels, sont là pour le confirmer.

Témoignage de la poule démoniaque :

Un chrétien reçut de la part d’une de ces connaissances une poule. Priant, ce jour-là, le Seigneur DIEU lui fit comprendre par son SAINT-ESPRIT que l’auteur du don était une sorcière. Dieu lui déconseilla donc de manger la poule. Mais sûr de lui, malgré l’avertissement de ses frères, il prépara la poule et la mangea. La nuit, il se retrouva au lieu de réunion des sorciers en présence de plusieurs sorciers, contents d’avoir réussi leur coup, et d’un esprit géant, un esprit supérieur qui cherchait à le maîtriser de force. Se débattant dans le sommeil et criant, ses frères se réveillèrent et prièrent pour lui afin que Dieu lui vienne au secours. Dieu intervient après plusieurs temps de prières pour le racheter.

Témoignage du jeune étudiant à qui une banane a été offerte.

Un jeune étudiant se lia d’amitié avec une belle étudiante. L’étudiant souvent allait rendre visite à son amie qu’il aimait beaucoup et à laquelle il était très attaché. Un jour, alors qu’il lui rendait visite, comme d’habitude il salua la mère de la jeune fille, puis il resta discuter avec elle toute la journée. Au moment de partir, la jeune fille, lui offrit des bananes bien mûres à déguster. Arrivé à domicile au moment de manger les bananes, il reçut la visite d’un ami avec qui il sortit pour ne revenir que le lendemain. Mais entretemps, il mit avant de partir les bananes dans le réfrigérateur. Le lendemain au retour, il ouvrit le réfrigérateur pour récupérer les bananes, mais à l’endroit où il déposa la veille les bananes, il vit cinq doigts d’une main humaine à la place des bananes. Alors, il comprit que son amie était dans la sorcellerie et que la banane qu’il reçût n’était pas en réalité une banane mais de la sorcellerie pour l’atteindre, voir lui ôter la vie. Après cet incident, la jeune fille commença alors à l’éviter. Quant au jeune homme, il rompit définitivement avec elle.

  Au travers de ces deux témoignages, nous voulons amener les chrétiens à comprendre qu’il existe, des choses qui sont des interdits, c’est à dire qui ne sont pas en réalité ce que l’on voit qu’ils sont. Par exemple, les bananes qui au fond étaient des doigts humains Et ce genre de choses, qu’elles soient des fruits, des aliments, des animaux, comme le cas de la poule dans la première illustration, une prière de sanctification ne peut rien y faire. Si l’objet était en réalité de la banane alors quels que soient les œuvres des ténèbres l’efficacité de la prière se fera sentir pour la manger ou non. Mais l’objet n’était pas en réalité une banane même si physiquement, cela lui ressemblait. C’était autre chose qu’une banane en vérité : les cinq doigts de la main. 

Le sorcier qui projette de donner la sorcellerie à une personne, ou de l’offrir en sacrifice au diable, ou même de changer le plan de sa vie ou sa destinée, planifie souvent un programme de festin ou de repas en invitant sa victime à son domicile. Il la presse tellement, elle ou ses parents, pour qu’elle vienne chez lui, à son domicile. Il lui offre à manger ou à boire voir partage avec lui un bon mets envoûtant dans lequel la sorcellerie est mise, le poison est versé. Voici deux témoignages de chrétiens, victimes des œuvres de sorciers.

 Témoignage d’une chrétienne empoisonnée spirituellement par un repas: Une chrétienne rencontre une amie qu’elle avait vu il y a bien longtemps qui lui propose de lui indiquer sa nouvelle demeure. Cette amie insiste pour qu’au retour de l’endroit où elle allait, elle repasse à son domicile pour un repas qu’ils prendraient ensemble. Ce qui fut fait. Or cette amie était sorcière et elle profita du repas pour la posséder afin de l’offrir en sacrifice lors d’un rituel. C’est lorsque nous avons prié pour cette sœur chrétienne que l’esprit de son amie sorcière parla au travers d’elle. Elle donna son nom et raconta comment elle était entrée dans la vie de la chrétienne par la nourriture qu’elle lui avait offerte.

D’autres chrétiens constatèrent dans leur vie échec sur échec, difficultés pour réussir aux examens, pour trouver un conjoint, un travail ou même qui en l’ayant trouvé le perdent, difficultés pour se marier, pour accoucher, manque de paix dans leur foyer conjugal de façon régulière, tout ce qu’ils entreprennent, malgré qu’ils soient très intelligents et diplômés, ne marche pas, et ils n’en connaissent pas la raison. La délivrance de nombre de ces chrétiens ou non en a révélé, la source maléfique, démoniaque à l’origine de cet état de chose dans leur vie. Sachons que tous les problèmes que nous rencontrons dans notre vie ne sont pas nécessairement liés à une source physique. Certains, et même la plupart, ont une origine spirituelle… A suivre

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.